Personnel qualifié

Plusieurs personnes différentes sont impliquées dans la création d'expériences sportives significatives. Le sport c'est pour la vie s'engage à ce que les athlètes canadiens aient de bons entraîneurs, de bons parents et de bons membres du conseil d'administration dans leur vie. Il s'agit de rencontrer les apprenants permanents là où ils se trouvent et de les aider à développer leurs compétences et à se préparer au succès.

Entraîneurs
Formation de tous les entraîneurs

Selon Corey McNabb de Hockey Canada, la principale tâche d'un entraîneur est de s'assurer que l'athlète vit une expérience exceptionnelle. Et comme il y a de nombreuses responsabilités en plus, quel rôle le Programme national de certification des entraîneurs (PNCE) joue-t-il dans tout cela ? La Dre Cari Din, athlète olympique, insiste sur l'importance de rencontrer chaque athlète là où il se trouve, en personnalisant votre approche pour répondre à ses besoins. « Nous rencontrons un apprenant à vie et nous l'accueillons », dit-elle.

 

Parents
Plus qu'une simple pom-pom girl

Les parents ont un impact considérable sur la façon dont leurs enfants vivent le sport, et le mauvais type de pression peut les amener à l'abandonner prématurément. L'athlète Halle Pratt parle de la forte influence de ses parents sur son entraînement, soulignant qu'elle n'avait qu'à continuer la compétition si elle le voulait. Le Dr Cari Din, athlète olympique, encourage les parents à poser des questions, à s'engager, « et à faire en sorte que le trajet du retour en voiture comporte des conversations sur la connexion, l'apprentissage, ce que ressent votre enfant - cela compte plus que tout. »

 

Conseils d'administration
Devenir membre d'un conseil d'administration

Se joindre à un conseil d'administration peut être intimidant, mais selon le Dr Cari Din, athlète olympique, il existe de nombreuses ressources en ligne, dont certaines provenant de Le sport c'est pour la vie, qui permettent aux parents d'acquérir un niveau élevé de connaissances avant de se lancer. Allison Osvath, du Killarney Synchro Swim Club, déclare : « Nous essayons de leur expliquer et de nous assurer qu'ils ne voient pas cela comme quelque chose de si effrayant, qu'il n'est pas nécessaire de quitter son emploi pour le faire ». Corey McNabb, de Hockey Canada, s'exprime ainsi : « La première chose à faire est de recruter de bonnes personnes qui sont là pour les bonnes raisons, pour le bien de l'organisation. »