Un blogueur sportif développe sa littératie physique

Il y a trois ans, David Benay, professeur d'éducation physique à Ottawa, a décidé que quelque chose devait changer. Il a commencé à se plonger dans le monde de la littératie physique et à documenter ses progrès par le biais d'un blogue intitulé Ottawa Gym Critic. À partir de là, les choses se sont développées rapidement.

« J'en avais assez de pratiquer les sports traditionnels, de courir des demi-marathons et des marathons complets, et de faire de la musculation. Je voulais améliorer mon répertoire de mouvements et essayer autant de gymnases, de dojos et de studios que possible », a déclaré Benay à Le sport c'est pour la vie.

« J'ai commencé à écrire des comptes rendus sur les différents endroits que j'ai visités. Depuis, j'ai écrit plus de 50 articles et 46 000 lecteurs ont visité mon blogue. J'ai fait du parkour, de la gymnastique, du CrossFit, du mouvement primitif, des arts martiaux et des cascades. »

Et ce sont ces multiples expériences de littératie physique qui ont transformé sa vie et l'ont mené sur la voie du conditionnement physique personnalisé. Il croit que c'est un moyen puissant pour les gens de s'exposer à des mouvements qu'ils n'essaieraient peut-être jamais autrement; exactement ce sur quoi il a blogué ces dernières années.

« Apprendre à bouger et bouger pour apprendre est important pour ma littératie physique. C'est exactement ce que me permet de faire mon blogue Ottawa Gym Critic. Cela m'a permis de découvrir mes faiblesses et de les corriger. J'ai découvert des forces dont j'ignorais l'existence. Le plus important, c'est que j'aime améliorer ma santé. »

Le directeur de Le sport c'est pour la vie, Drew Mitchell, qui a rencontré Benay lors de notre Sommet annuel à Gatineau, croit que son travail pourrait inspirer les autres à sortir de leur zone de confort.

« La littératie physique est un parcours et non une destination, alors il n'y a pas de ligne d'arrivée quand il s'agit d'explorer le mouvement. En s'exposant à différents types d'activités et en partageant ses progrès en ligne, le blogue Ottawa Gym Critic démontre que la littératie physique est un parcours à multiples facettes », a déclaré Mitchell.

« L'un des aspects les plus inspirants de notre travail est d'entendre des histoires comme celles-ci et de voir l'impact que ce mouvement a sur la vie d'innombrables personnes. Comme il l'a montré, s'engager dans sa propre littératie physique est quelque chose qui peut s’avérer profitable aussi aux autres. »

Benay pense qu'il est un meilleur professeur d'éducation physique depuis qu'il s'est embarqué sur cette voie.

« La plupart des professeurs d'éducation physique veulent que leurs élèves essaient autant d'activités que possible pour savoir bien bouger. Nous devons nous inspirer de ce comportement. Nous ne pouvons pas nous attendre à ce que nos élèves se déplacent de diverses façons si nous ne le faisons pas aussi. Nous n'avons qu'un seul corps et nous devons nous en occuper. Je me sens beaucoup mieux maintenant que j'ai changé mon approche du fitness et de la santé. »

X