Peace Arch Hospital Foundation investit dans la littératie physique future de sa communauté

Cela fait maintenant deux ans que Peace Arch Hospital Foundation (PAHF) a lancé le projet Move 4 Life, lequel vise à lutter contre l’inactivité physique au sein des populations de Surrey-Sud et de White Rock, en Colombie-Britannique. Dès le départ, la fondation s’est fixé un objectif assez ambitieux : celui de faire en sorte que ses deux communautés deviennent les communautés les plus en santé au pays. Les instigateurs du projet savaient qu’ils ne pourraient pas y arriver sans parvenir à mobiliser simultanément de multiples secteurs, de manière à faire en sorte que le plus grand nombre possible d’intervenants et d’institutions y participe.

« Nous travaillons avec Le sport c’est pour la vie pour forger des liens avec de nombreux groupes communautaires, dont des hôpitaux, des écoles, des centres récréatifs et des programmes sportifs, afin de promouvoir la littératie physique auprès d’une population aussi diversifiée que possible », a déclaré Stephanie Beck, la directrice générale.

« Ce projet a pris naissance quand nous avons examiné les indicateurs de santé et que nous nous sommes rendu compte que les gens de notre communauté se souciaient peu de saine alimentation ou d’activité physique. Nous nous sommes dit qu’il y avait peut-être un moyen d’atténuer ce problème. »

En 2012, le PAHF a lancé une initiative appelée Collectivités saines dans le but de commencer à améliorer la santé et le bien-être. Les intervenants ont identifié et mobilisé 30 partenaires communautaires différents, dont des organismes sans but lucratif, des entreprises et les municipalités de White Rock et de Surrey. Ils ont commencé par discuter de leurs objectifs et par élaborer un plan stratégique. Sauf qu’une fois ce plan terminé, ils se sont rendu compte que personne n’avait la capacité de le mettre en œuvre.

« À l’époque, le président de Collectivités saines était l’un des membres de notre conseil d’administration, et il s’est adressé au conseil d’administration pour affirmer qu’il s’agissait d’un excellent plan quinquennal, mais que nous n’avions pas d’organismes suffisamment importants ou assez subventionnés pour en faire une réalité. Il a dit que soit nous assumions ce plan dans le cadre de notre mission ou de notre mandat, soit il serait relégué aux oubliettes. »

La réponse qu’il a reçue a été unanime : « On y va! »

Une fois cette décision prise, un comité d’une vingtaine d’intervenants a commencé à réfléchir sur la façon de mettre le plan en œuvre concrètement. L’une des étapes consistait à faire équipe avec Le sport c’est pour la vie, et de faire de Drew Mitchell (directeur de la littératie physique), notre consultant. C’est à ce moment-là que nous avons retenu le nom du projet : Move 4 Life. Ce nom reflétait l’esprit des objectifs qui sont de promouvoir des choix de vie sains et de parvenir à rejoindre tout le monde, des jeunes enfants aux personnes âgées hospitalisées. Tout a débuté officiellement en mai 2017, avec le projet Littératie physique pour les communautés.

« Notre objectif ultime est de sensibiliser 33 000 individus de notre population à être actifs toute leur vie en leur offrant les options et les outils nécessaires. Nous voulons que les enfants fassent l’exercice dont ils ont besoin; nous voulons nous assurer que nos patients âgés et hospitalisés se lèvent et bougent; et nous voulons faire bouger les choses au sein de certains établissements bien établis », a déclaré Beck.

L’une des retombées les plus intéressantes jusqu’à maintenant a été la création d’un programme de bénévolat dans le cadre duquel des bénévoles viennent faire marcher des patients postopératoires dans les couloirs de l’hôpital. De plus, ils ont financé et coordonné un groupe d’exercices pour soulager les maladies chroniques. Mme Beck en dit que les résultats ont été « incroyablement bons ». Ils essaient de créer un système de soins de santé qui vise la prévention en amont plutôt que de traiter les maladies liées à un mode de vie sédentaire une fois qu’elles se sont développées. Selon elle, « les soins actifs devraient vraiment être une solution de dernier recours ».

Le projet a également mobilisé le district scolaire de Surrey et aide maintenant les enseignants du primaire à développer leurs compétences et leur confiance à créer davantage d’occasions de bouger pour les élèves tout au long de la journée d’école. À l’heure actuelle, le programme compte neuf écoles et l’objectif est d’intégrer les 25 écoles de la région de Surrey-Sud/White Rock. De plus, le projet Move 4 Life a contribué à faire naître une relation précieuse entre deux clubs sportifs locaux. Le Coastal Football Club et Semiahmoo Minor Hockey se sont récemment concertés pour aménager un horaire qui donne la chance aux enfants de pratiquer les deux sports. Ces sports contribuent également à promouvoir une expérience multisports axée sur les compétences en offrant une formation spécialisée aux entraîneurs.

« Travailler aux côtés de tous ces différents groupes et secteurs a été très stimulant. En fin de compte, il s’agit vraiment d’investir dans les soins de santé en amont et de tenir les gens de la communauté loin de l’hôpital. Et c’est exactement ce que nous faisons. »

L’initiative Move 4 Life fait partie des 30 projets en cours initiés dans le cadre du projet PL4C-BC de Le sport c’est pour la vie. Drew Mitchell a travaillé en étroite collaboration avec chacun d’entre eux et a été fasciné par les différentes trajectoires suivies par les divers projets. Il a été époustouflé par l’engagement et l’expertise de l’équipe responsable du projet Move 4 Life, composée d’employés et de bénévoles locaux, et par leur capacité à ouvrir des portes, à influencer le changement de comportement et à mettre les organismes communautaires en relation efficacement. Il a également félicité Stephanie Beck et son équipe de la PAHF d’être l’une des seules fondations d’hôpitaux au pays à cibler la prévention et à y investir.

« Ce projet a le potentiel de transformer fondamentalement la vie d’un nombre important de personnes, car il leur donne la chance de prendre leur santé en main et de s’engager dans une culture où le mouvement est inclusif et une priorité pour tous. Le projet Move 4 Life est une réussite, car de plus en plus de gens font de la littératie physique une priorité dans leur vie. Chez Le sport c’est pour la vie, nous nous sentons privilégiés de pouvoir les soutenir dans cette entreprise passionnante. »

X