Let’s Play BC alimente les passions

Les créateurs de Let's Play BC ont une ambition assez simple.

« Fondamentalement, la vision de Let's Play est de donner à chaque enfant ayant un handicap physique lié à la mobilité un début sain et heureux pour être actif. Nous fournissons donc des équipements et des ressources pour y parvenir », a déclaré Marni Abbott-Peter, lors du Sommet canadien virtuel Le sport c'est pour la vie 2021.

« Nous nous amusons et travaillons sur nos habiletés motrices fondamentales. »

Let's Play est un programme de la BC Wheelchair Basketball Society, et est axé sur les deux premières étapes du développement à long terme dans le sport et l'activité physique : Enfant actif et S'amuser grâce au sport. Il fournit tout ce dont les enfants ont besoin pour apprendre le basketball en fauteuil roulant et devenir actifs à la maison, à l'école et dans leur communauté.

« Nous voulons créer une prise de conscience, engager la personne ou la famille, éduquer les enseignants et les personnes travaillant avec l'enfant, puis les mettre en relation avec la programmation qui leur permettra de participer et d'être actifs sur une base régulière. »

À l'heure actuelle, Let's Play dispose de 223 fauteuils roulants qu'elle prête aux enfants, et de 10 ambassadeurs du fauteuil roulant dans toute la province. Un ambassadeur du fauteuil est une communauté, un district scolaire ou une organisation qui possède une flotte de fauteuils roulants Let's Play et qui les utilise comme bon lui semble. À ce jour, il y a des champions du fauteuil à Prince George, Victoria, Langley/Fraser Valley, Kamloops, Chilliwack et Cranbrook. Les enseignants de chaque classe participent habituellement avec leurs élèves, mais ils sont supervisés en matière de littératie physique adaptée, d’enseignement de l'habileté à rouler et de conseils pour inclure tous les élèves de leur classe dans l'activité physique.

« Lorsque nous le pouvons, nous invitons des athlètes ambassadeurs à venir faire des visites dans les écoles avec le coordinateur du programme de notre école. Il s'agit d'athlètes des Jeux du Canada, des Jeux de la Colombie-Britannique ou d'anciens athlètes de notre programme, et c'est pour montrer que tout le monde est le bienvenu pour jouer », a déclaré Nadine Barbisan, notant que les enfants peuvent pratiquer de nombreux sports.

« Nous avons des partenaires dans les courses en fauteuil roulant, dans le cyclisme manuel... dans le tennis en fauteuil roulant, nous avons orienté des enfants vers la voile adaptée, le curling en fauteuil roulant, le hockey sur luge, le ski assis et bien d'autres encore. [Abbott-Peter] et moi ne sommes pas des experts dans tous les domaines, mais nous voulons mettre nos familles en contact avec d'autres organisations afin qu'elles puissent se donner les moyens d'être actives, elles et leurs familles. »

Le programme s'est développé de manière inattendue, les parents demandant des chaises pour les fêtes d'anniversaire et autres événements spéciaux. Lorsque la pandémie a frappé en avril, Abbott-Peter et Barbisan ont collaboré à la création d'événements virtuels pour que les enfants restent connectés.

« Nous avions la danse, le fitness, le coloriage - nous partagions notre écran et nous nous mettions à bouger et à augmenter notre rythme cardiaque. Nous avons trouvé que c'était un excellent moyen de connecter des enfants de toute la province sur un écran », a déclaré Barbisan.

« Nous avions des enfants de Prince George, de l'Okanagan, de Victoria, tous sur un même écran. »

L'un des aspects inspirants de ces rencontres virtuelles est que Let's Play a fait appel à des athlètes paralympiques et à d'autres athlètes performants pour partager leurs expériences. De nombreux étudiants n'ont pas eu l'occasion de faire de l'activité physique entre mars et juin, aussi la possibilité d'être actif tout en se connectant avec d'autres a été une bouée de sauvetage cruciale pour eux.

Bon départ de Canadian Tire a fourni au programme un financement important, qui sert à acheter des fauteuils roulants et à former les enseignants. Let's Play a récemment fait équipe avec PISE pour se rendre dans les écoles et appliquer une programmation adaptée et promouvoir l'inclusion.

« En temps normal, PISE propose des programmes dans ses locaux en utilisant les fauteuils roulants de sport. Le personnel du programme est également engagé par contrat pour effectuer des visites dans les écoles et encadrer les enseignants. Ainsi, les programmes réguliers proposés par l'établissement ou les clubs locaux de sport en fauteuil roulant s'adressent directement aux enfants souffrant de handicaps physiques. Les visites d'écoles sont un autre moyen d'encadrer les enseignants, de promouvoir l'inclusion et d'offrir aux élèves une nouvelle façon amusante de jouer. Ces visites sont organisées par chaque district scolaire et tous les élèves, quelles que soient leurs capacités, peuvent y participer », explique Mme Abbott-Peter.

Elle se réjouit de pouvoir continuer à collaborer après la pandémie.

« Nous avons pu travailler sur les différents objectifs que nous avions pour les différents athlètes de Let's Play. J’ai contacté les familles avant le début de tous ces programmes en octobre et j'ai pu définir certains objectifs pour ce qu'ils voulaient retirer de la session », a-t-elle déclaré.

« Certains thèmes communs étaient l'augmentation de la confiance, des habiletés en matière de littératie physique et des habiletés motrices fondamentales. »

X