Journée nationale de l’activité physique

Levez-vous, sortez, et bougez!

Peut-être que les Canadiens passent beaucoup de temps à la maison pendant la pandémie de COVID-19, mais ça ne les empêche pas de bouger. Cette année, la septième édition de la Journée nationale de l'activité physique (JNAP) sera virtuelle, et les organisateurs invitent tout le monde à trouver une façon sécuritaire et amusante de se dégourdir le 6 juin.

« Je me souviens quand j’étais jeune, les parents nous incitaient à aller jouer dehors. Nous jouions dans la rue, dans la cour, nous grimpions dans les arbres. Mais maintenant ce n'est plus comme ça », a dit Nancy Greene, championne olympique de ski, l’une des principales porte-parole de la JNAP.

« Aujourd’hui, avec tous les appareils électroniques, les enfants restent assis plantés devant leurs écrans, et ils jouent à des jeux vidéo au lieu d’aller jouer dehors. Nous sommes devenus de moins en moins actifs et ça a entraîné une épidémie d’obésité. Il n’y a pas de solution miracle qui puisse faire disparaître l’obésité, mais nous savons que l'exercice régulier procure une multitude de bienfaits. C'est pourquoi des campagnes comme celle-ci sont si importantes. »

Ces dernières années, les communautés participantes ont organisé des événements publics à grande échelle, mais cette année ça se passera virtuellement. Les organisateurs encouragent les Canadiens à partager leurs activités en ligne, et à lancer le défi de participer aux autres en utilisant le mot-clic #JNAP2020.

« Par le passé, des événements ont eu lieu à la grandeur du pays, ce que nous ne pouvons évidemment pas réaliser cette année. Alors tout se passera en ligne. Que ce soit un cours de Zumba, un boot camp ou un cours de yoga, maintenant tout le monde pourra y participer à distance. C'est génial parce que l’an prochain nous pourrons le faire des deux façons », a dit Pierre Lafontaine, président de la JNAP.

« Nous allons faire bouger le pays, et ça commence à la maison. »

Pour faire la promotion de l’événement annuel, les organisateurs ont collaboré avec plus de 30 organisations canadiennes. Cette année, ils espèrent attirer des personnalités, dont la gouverneure générale Julie Payette et peut-être même le premier ministre Justin Trudeau. Ils espèrent rejoindre au moins 500 000 personnes.

Le 6 juin, madame Greene prévoit faire de la randonnée et du vélo dans sa communauté de Sun Peaks. Elle lance le défi à tous les Canadiens de trouver une activité simple et agréable à faire en plein air.

« Sortez, allez marcher en famille, et pensez à intégrer ces activités à votre mode de vie. Ça fera une grande différence. Tout le monde a des souliers; il suffit d’aller prendre une marche ».

Pour plus d’information, visitez le nhfdcan.ca.

X