Engage Sport North lance des projets de littératie physique pendant la pandémie

Elle y a vu une opportunité.

Mandi Graham est la directrice administrative de Engage Sport North, une organisation qui promeut la littératie physique dans une grande partie du nord de la Colombie-Britannique. Lorsque la pandémie de la COVID-19 a forcé tout le monde à s'isoler à la maison, elle savait que son organisation devrait innover afin de maintenir les gens actifs. Elle a également réalisé que ce serait un bon moment pour lancer les nombreuses initiatives prévues, maintenant que leur public est devenu captif.

« Quand tout cela a commencé à se produire, j'ai réfléchi au fait que nous devions faire quelque chose pour changer notre angle d'attaque. Nous devions examiner la manière dont nous servons nos communautés ou modifier radicalement notre personnel en ces temps incertains. J'ai examiné tous les domaines de nos opérations, tous les piliers (la communauté, la littératie physique, la haute performance, l'éducation) et j'ai réuni l'équipe pour trouver une solution », a-t-elle déclaré.

« Mon équipe et moi avons discuté de différentes idées sur la manière dont nous pouvons soutenir la communauté et les écoles, et nous avons élaboré un plan. Nous nous sommes beaucoup amusés par le fait même, en utilisant PLAYBuilder pour télécharger tout le contenu de notre programme scolaire, et nous avons finalement commencé à faire quelques vidéos dans le cadre de nos défis de mise en forme. Nous avons réalisé que nous avions besoin de quelque chose de différent que le simple fait d’avoir un adulte à l’écran pour faire participer les enfants, et c'est alors que nous avons créé ce personnage amusant appelé Jogger Rob ».

Jogger Rob est un clone numérique de Rob Stiles, le responsable de la littératie physique pour les écoles. Avec lui comme mascotte, Engage Sport North a commencé à lancer différents défis de mouvement sept jours sur sept. Pour Stiles, l'un des éléments les plus importants du travail était de s'assurer que les vidéos étaient inclusives.

« Il était important pour moi que ces vidéos soient accessibles à tous, et qu'elles montrent comment on peut les adapter à des personnes ayant des capacités différentes, afin que littéralement tout le monde puisse le faire. Ils pouvaient y accéder via PLAYBuilder, ou via les médias sociaux, et nous avions également des copies papier que nous distribuions à tous ceux qui le souhaitaient », a-t-il déclaré.

De nombreuses communautés couvertes par Engage Sport North sont en milieu rural ou éloignées, ce qui a constitué un défi supplémentaire lors de la mobilisation de ces initiatives, mais l'équipe a été ravie de l'enthousiasme manifesté. Des familles ont déclaré se réunir quotidiennement pour participer, tandis que d'autres se sont investies dans les classements qui comptabilisent les progrès de chacun.

« Les communautés réagissent étonnamment bien à toutes les choses que nous avons faites virtuellement, en particulier les défis du mouvement quotidien en ligne, et nous avons eu un effet de synergie avec d’autres organisations dans tout le pays. Nous avons pu atteindre les petites communautés, et nous avons pu mesurer que les gens deviennent actifs partout », a déclaré Graham.

Erica McLean, coordinatrice de l'école communautaire pour le SD57, pense que les activités de groupe et le concours ludique en ligne ont rassemblé les gens d'une manière qu'ils n'avaient même pas prévue. Ils constatent une cohésion sociale entre les participants qu'ils n'avaient pas vue avant la pandémie.

« Lorsque nous nous sommes assis début avril et avons parlé de nos intentions et de ce que nous voulions collectivement accomplir, nous avons dit que nous voulions créer des opportunités de bien-être et de connexion. C'est exactement ce qui s'est passé avec Jogger Rob et nos tableaux de classement. C'est un outil formidable pour renforcer la communauté », a déclaré madame McLean.

Récemment, l'équipe Engage Sport North a recruté quelques athlètes universitaires pour participer, augmentant ainsi leur portée. Ils ont introduit des vidéos « Brain Break », ou « pause cerveau », où ils explorent des mouvements et des activités qui vont solliciter différentes parties du cerveau, et les athlètes y tiennent le premier rôle. Parmi les partenaires qui ont mis tout leur poids dans la balance, citons Northern Health, le département de recherche de la Northern B.C. University, Northern Adapted Sports, Northern Lights College et le Conseil autochtone pour le sport, l’activité physique et le loisir (I-SPARC).

« Nous nous sommes également inscrits au Campus en ligne de Le sport c'est pour la vie et avons donné à la communauté la possibilité de suivre des cours, que nous avons subventionnés. Nous avons constaté une grande adhésion à cette idée parmi les membres de la communauté, les entraîneurs, les parents et les éducateurs, qui voulaient vraiment accroître leurs connaissances pendant qu'ils avaient cette possibilité », a ajouté Mme Graham.

La pandémie a également stimulé la création d'un programme sportif à domicile pour les athlètes des programmes sportifs scolaires par le biais de Google Classroom. Engage Sport North a organisé des séances d'entraînement en direct et a fourni un soutien sportif, y compris l'accès à des psychologues pour faciliter la transition des élèves. Elle pense que l'infrastructure qu'ils ont mise en place continuera d'être utile longtemps après la fin de la pandémie, et qu'elle constituera une base pour construire l'avenir.

Le PDG de Le sport c'est pour la vie, Richard Way, a récemment rencontré Mme Graham pour discuter des nombreux chevauchements entre les deux organisations, notamment le programme Littératie physique pour les communautés que Prince George a mené à bien de 2018 à 2020. Il en est ressorti avec des histoires d'innovation et de nouvelles idées sur la façon d'inspirer les autres.

« Nous savons déjà que nous vivons une période d'incertitude et d'innovation, mais je ne pouvais honnêtement pas croire à la rapidité et à l'efficacité avec lesquelles Engage Sport North a pu lancer de nouvelles initiatives qui garantiront des résultats positifs pour la santé des habitants du nord de la Colombie-Britannique. »

« Personnellement, j'ai hâte de voir l'impact extraordinaire que ce travail a sur la communauté, et de voir ce genre d'initiatives reprises à travers tout le pays ».

X