Canada Basketball développe son réseau grâce au Développement à long terme

Photos gracieusement offertes par Canada Basketball

Le basket-ball connaît une croissance exponentielle au Canada.

Au cours des deux dernières décennies, Canada Basketball a travaillé sans relâche pour améliorer considérablement ses taux de participation et de performance, faisant du basket-ball un des sports le plus populaire auprès des jeunes de six à 17 ans, à égalité avec le soccer. L'organisation sportive nationale est en train de revoir son cadre de développement à long terme afin de garantir un enseignement adapté à l'âge des plus jeunes athlètes. L'objectif est de créer un environnement inclusif et amusant qui permettra à un plus grand nombre de jeunes de rester engagés plus longtemps, tout en développant les compétences nécessaires pour réussir dans le sport et dans la vie.

« Aux premiers stades du développement, l'objectif est d'aider les enfants à développer les aptitudes fondamentales du mouvement grâce au basket-ball, de manière positive et amusante. En mettant l'accent sur le plaisir et la réussite, nous les aidons à développer une passion durable pour le basket-ball grâce au plaisir de l'expérience », a déclaré Ron Yeung, directeur du développement national de Canada Basketball.

« Ce que nous essayons d'accomplir avec notre programme pour la jeunesse, c'est de faire en sorte que tous les enfants s'engagent dans ce sport pour développer avec succès les aptitudes motrices fondamentales dont ils ont besoin pour réussir non seulement au basket-ball, mais aussi dans les différents sports et activités auxquels ils veulent participer. Nous privilégions la personne ou l'athlète, ce qui signifie que nous nous efforçons de les aider à développer leurs aptitudes physiques, ainsi que leurs aptitudes mentales et émotionnelles, afin qu'ils soient actifs toute leur vie. »

Ces dernières années, Canada Basketball a donné une nouvelle image à son programme de base, qui est devenu le programme de basket-ball pour les jeunes de la NBA Junior. En alliant leurs efforts à ceux de la NBA, la stratégie consiste à capitaliser sur l'enthousiasme suscité par le profil de la NBA et le récent succès des Raptors de Toronto, à réévaluer leurs relations avec leurs communautés, puis à lancer un mouvement communautaire dans le pays d'un océan à l'autre. Cette démarche s'est avérée fructueuse : Canada Basketball compte aujourd'hui 22 000 participants au programme dans 400 communautés qui couvrent 10 provinces et deux territoires. Le programme s'adresse aux participants âgés de cinq à douze ans.

« La méthode traditionnelle qui consiste à entraîner les enfants au basket-ball par des exercices et des répétitions est dépassée. Nous utilisons une approche plus créative et dynamique de l'enseignement par le jeu, où les compétences et les activités peuvent être acquises par le jeu, et où les participants s'amusent tout en apprenant », a déclaré M. Yeung.

Le programme utilise également des modifications de jeu telles que des jeux à espace réduit, en commençant par un contre un et deux contre deux, et en allant jusqu'à quatre contre quatre sur un demi-terrain. En réduisant le nombre de joueurs sur le terrain, il favorise un meilleur espacement et donne à chacun la possibilité de manipuler le ballon dans des situations plus significatives.  Parmi les autres modifications apportées au jeu, citons des ballons de basket de plus petite taille, des paniers plus bas et une défensive « homme à homme », pour n'en citer que quelques-unes.

Selon M. Yeung, la prochaine version du cadre impliquera une petite révision qui reflètera mieux l'évolution du jeu. Compte tenu des succès de l'organisation au cours de la dernière décennie, la progression de ce cadre se concentrera sur la définition d'indicateurs de performance mesurables à chaque étape du développement, et sur le lien avec le profil de la médaille d'or comme résultat.  Il servira de document vivant pour tous les entraîneurs de basket-ball canadiens, guidant les athlètes dans leur cheminement et leur permettant d'atteindre l'excellence au basket-ball.

« L'idée est qu'il ne s'agit pas seulement de développer des compétences physiques et de basket-ball. Grâce à un programme comme le Jr NBA, il est conçu pour aborder le développement mental, cognitif et émotionnel d'un jeune athlète. En outre, des sujets relatifs aux compétences de la vie courante, tels que le travail d'équipe, la confiance, l'attention et la gestion des émotions, sont présentés et discutés à chaque session. Ce sont des éléments importants du développement d'un athlète, et les introduire à un jeune âge fournit une base solide pour que les athlètes puissent réussir à tous les stades de développement par la suite. »

Grâce aux ressources de Le sport c'est pour la vie, Canada Basketball a pu atteindre les parents afin qu'ils comprennent les avantages de l'approche du développement à long terme.

« Nous distribuons un guide pour les parents de Jr NBA qui s'inspire des ressources d'éducation des parents de Le sport c'est pour la vie afin que les parents de basket-ball puissent comprendre pourquoi une spécialisation précoce n'est pas recommandée, le danger de la compétition pour les jeunes athlètes, beaucoup de sujets pertinents différents, et cela a fait une énorme différence pour mettre tout le monde sur la même longueur d'onde », a déclaré M. Yeung.

En outre, Canada Basketball a fait des progrès en matière d'égalité des sexes et de sécurité dans le sport.

« Nous avons mis davantage l'accent sur l'utilisation du profil de notre programme de l'équipe nationale féminine canadienne, de ses athlètes et de ses entraîneurs, afin de sensibiliser les gens à la participation des femmes au basket-ball. Une grande partie de ce succès est due au fait que les jeunes athlètes féminines sont à l'aise et ont des modèles visibles », a-t-il déclaré.

« En mettant davantage l'accent sur la possibilité pour les entraîneurs féminins d'obtenir des formations supplémentaires, l'objectif est d'augmenter le nombre d'entraîneurs féminins au niveau de la base, en créant un environnement plus confortable et plus accueillant pour les jeunes participantes à ce sport. »

« En ce qui concerne la sécurité du sport, nous avons introduit le contrôle des entraîneurs il y a deux ans dans le cadre de l'exigence de participation des entraîneurs au programme Jr NBA. Cette année, nous chercherons à intégrer une formation sur la sécurité dans le sport afin de mieux sensibiliser nos entraîneurs au sujet de la maltraitance dans le sport. C'est primordial pour assurer un environnement sûr et positif à nos jeunes athlètes. »

Le PDG de Le sport c'est pour la vie, Richard Way, a suivi les succès de Canada Basketball, surtout depuis qu'Istvan Balyi et l'équipe de Le sport c'est pour la vie ont collaboré avec l'organisation pour commencer à conceptualiser leur cadre de développement à long terme en 2002, avant même que Sport Canada n'investisse dans toutes les organisations sportives nationales pour développer leurs cadres spécifiques à chaque sport. Il estime que le travail accompli par Canada Basketball pour influencer la vie des jeunes mérite d'être reconnu, et qu'il établit une norme pour les programmes destinés aux jeunes qui peut être imitée par d'autres sports dans tout le pays.

« Lorsqu'il s'agit d'inspirer et d'engager de jeunes athlètes, le basket-ball canadien est l'une des réussites de notre pays », a déclaré M. Way. « Maintenant que nous avons établi que nous pouvons développer de manière appropriée des athlètes et des équipes de classe mondiale, c'est formidable qu'ils fassent un travail supplémentaire pour mettre en œuvre le développement à long terme et parvenir à une certaine cohérence à travers les différentes étapes du parcours. J'ai hâte de voir ce qu'ils vont accomplir avec leur nouvelle vision, et j'ai hâte de travailler avec eux alors qu'ils touchent la vie de beaucoup de Canadiens. »

X