Spécialisation

specializationLes sports sont classés en deux catégories : sports à spécialisation hâtive ou à spécialisation tardive. Les sports à spécialisation hâtive les plus connus comprennent les sports artistiques et acrobatiques notamment la gymnastique, le plongeon et le patinage artistique. Ils diffèrent en effet des sports à spécialisation tardive, car ils nécessitent l'apprentissage d'habiletés très complexes avant l'atteinte de la maturité.

La plupart des autres sports sont à spécialisation tardive. Cependant, tous les sports devraient faire l’objet d’une analyse distincte fondée sur des normes nationales et internationales avant d’être classées dans l’une ou l’autre des grandes catégories.

Si la littératie physique est acquise avant l’âge de la maturité, les athlètes peuvent choisir un sport entre 12 et 15 ans et ainsi avoir le potentiel d’accéder à la célébrité dans leur sport.

Basé sur le travail d’une centaine d’organisations sportives à travers le monde, les différents groupes d’experts en sport ont défini à quel moment la spécialisation se décide. Ceci a permis de regrouper les sports dans ces deux catégories.

Spécialisation hâtive
  • Sports acrobatiques (gymnastique, plongeon, patin artistique)
  • Sports hautement kinesthésiques (il est important de participer très tôt à des activités dans la neige, l’eau ou à cheval – p. ex. planche à neige, natation, nage synchronisée, équitation)
  • Habiletés motrices difficiles et complexes exigées
Spécialisation tardive
  • Participation précoce
    • Sports kinesthésiques (ski alpin, ski acrobatique, luge, ski de fond)
    • Sports d’équipe (basketball, hockey sur glace, netball, soccer, water-polo, hockey sur gazon)
    • Sports associés de façon marquée à une composante visuelle (tennis, badminton, squash, escrime)
  • La norme (stade habituel de spécialisation – la majorité des sports appartiennent à cette catégorie)
  • Spécialisation très tardive (cyclisme, golf, planche nautique)
  • Spécialisation très tardive; transfert – lorsque les habiletés développées dans un sport permettent à un athlète de faire une transition en douceur vers un autre sport (aviron, triathlon, volleyball (de plage et intérieur), bobsleigh)
Pour les sports à spécialisation tardive, la spécialisation hâtive dans un seul sport entraîne :
  • Une préparation exclusive et spécifique au sport
  • Une carence au niveau des habiletés motrices fondamentales et des habiletés sportives de base
  • Des blessures dues à l’usure
  • Un épuisement prématuré
  • Un abandon précoce de l’entraînement et de la compétition

>> Apprenez-en davantage sur le prochain facteur clé : Âge de développement

Pour lire l'intégralité de la ressource Développement à long terme du participant/athlète 2.0, cliquez ici.

X