Le sport c’est pour la vie dans les Caraïbes

Au mois d’octobre 2015, la Société du sport pour la vie a été mandatée par l’Association Caribéenne des Comités Nationaux Olympiques (CANOC) – en partenariat avec le Comité International Olympique (CIO), Solidarité Olympique, et le Comité Olympique Canadien (COC) – pour faire progresser les connaissances techniques et la performance des secteurs sportifs de six pays membres (Bahamas, Îles Vierges Britanniques, Haïti, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Surinam et Trinité-et-Tobago). Les objectifs du programme étaient de :

  • Mettre sur pied et réaliser un programme complet de connaissance, modélisation, de développement de système, de progression de l’enseignement du développement à long terme de l’athlète, et de stratégie.
  • Collaborer avec les coordonnateurs, responsables locaux et leaders sportifs des Comités Nationaux Olympiques (CNO) pour créer, intégrer et faire le suivi de cadres de développement à long terme de l’athlète spécifiques à chaque sport et chaque pays, ainsi qu’un « schéma modèle » de stratégie nationale.
  • Mettre en pratique les principes de Le sport c’est pour la vie, du développement à long terme de l’athlète et de la littératie physique afin d’harmoniser les systèmes sportifs locaux et nationaux.

Ce projet pilote sur 18 mois a présenté le développement à long terme de l’athlète dans ces îles grâce à cinq visites d’experts, huit webinaires et une interaction en continu auprès des CNO, des responsables locaux et des leaders sportifs. L’objectif était de créer, intégrer et faire le suivi de trente modèles de développement à long terme de l’athlète spécifiques à chaque pays et chaque sport , et de renforcer les connaissances et les compétences liées à la littératie physique. Malgré les défis rencontrés en termes de distance, de langage, de déplacement, et de temps, le projet pilote a clairement été un succès:

  • 41 modèles de développement à long terme du participant/athlète ont été crées.
  • Près de 2000 leaders sportifs, enseignants, officiels gouvernementaux, leaders d’organisme nationaux de sport, entraîneurs, bénévoles, commanditaires, CNO partenaires et intervenants, autant aux niveaux national que communautaire, ont participé à ce projet.
  • 100 réunions spécifiques pour un sport ont eu lieu pour discuter des cadres de développement à long terme de l’athlète, et plus de 50 réunions stratégiques ont permis de de développer les relations nécessaires avec les gouvernements (c.-à-d. santé, éducation, jeunesse et culture, justice, sport), d’enseigner la littératie physique et le mouvement dans les écoles et les communautés, et de solliciter du soutien corporatif.
  • 86 participants ont obtenu un Certificat international de développement à long terme de l’athlète, tandis que 77 d’entre eux ont reçu une lettre de reconnaissance. 
n.

Apprenez-en plus sur le travail de Le sport c’est pour la vie au niveau international.

X