Le mouvement mondial de Le sport c’est pour la vie

Depuis plusieurs années, la Société du sport pour la vie collabore avec des partenaires internationaux pour faire progresser les concepts de développement à long terme du participant/athlète, de sport de qualité et de littératie physique à l’échelle mondiale. Récemment, Richard Way, président de Le sport c'est pour la vie, et Tom Jones, directeur de l'équipe internationale et des partenariats de Le sport c'est pour la vie, ont visité quatre pays, à la demande de partenaires, pour faire avancer ces projets.

Tom est arrivé en Turquie le 25 août pour effectuer des recherches générales et des réunions pour la MCV Sport Academy. Il a aussi rendu visite au Arkas Sport Club d’Izmir pour faire le tour des installations et rencontrer le directeur technique de l’Arkas, Glenn Hoag, qui, avec Tom, a fait partie de l’équipe canadienne de volleyball aux Olympiques de 1984 et a été un ambassadeur du développement à long terme du participant/athlète pendant plusieurs années.

Tom a ensuite rencontré Monsieur Jenks, vice-président de l’Arkas, afin de discuter du rôle et de l’importance de la marque de la société Arkas, qui opère en parallèle de la MCV Company dans le cadre du développement de la MCV Sport Academy. Sa visite s'est poursuivie au Collège américain de Tarse, en Turquie, dont certains anciens élèves sont maintenant devenus des leaders réputés du monde des affaires et du gouvernement en Turquie. Il a ensuite rencontré Andy Leathwood, un Canadien qui est directeur de l’école K-12.

Le 1er septembre, Tom est arrivé en Égypte pour entamer la première d’une série de rencontres avec d’importants membres du personnel et directeurs de projets de la MCV Sport Academy, dont les responsables des départements académique et artistique de l’école.  Richard s’est joint aux réunions à partir du 5 septembre. Ils ont travaillé sur l’Académie, nouvellement nommée l’Apex Academy, le marketing, le leadership, le plan pour les ressources humaines et le recrutement, l’état de la construction, le statut des sections, la vision et la mission, l’échéancier, la planification du travail de haut niveau et la signature de notre avenant du contrat pour la Phase 2.

Du 6 au 8 septembre, Richard et Tom ont visité trois clubs sportifs pour y présenter le sport de qualité et la littératie physique : Le Heliopolis Sport Club, le Al Gezira Sport Club, et le Alexandria Sport Club. Tandis que tous trois ont signifié leur intérêt pour le matériel et d’éventuels partenariats, Heliopolis a exprimé sa volonté de recourir à nos services pour l’évaluation et l’amélioration du développement à long terme du participant/athlète aux premiers stades de développement du club.

Ils ont ensuite pris un vol vers le Royaume de Bahreïn pour faire une présentation à la Mini-convention internationale sur la littératie physique, organisée par le Comité Olympique de Bahreïn. En compagnie de Dean Dudley, ils y ont animé pendant deux jours des présentations et des ateliers portant sur divers sujets.

Tom a entrepris son retour au pays le 11 septembre, alors que Richard s'est rendu aux îles Fidji pour une présentation lors du Symposium de l’Océanie sur le développement à long terme du participant/athlète. Avec Chrys Snyder, du Comité olympique des États-Unis, Richard a animé un symposium de deux jours présenté aux Comités olympiques nationaux de partout en Océanie afin de démontrer comment relier les stades de développement à long terme du participant/athlète à leur programmation actuelle, du niveau communautaire au niveau national, avec l’objectif ultime de créer un cadre de développement pour l’Océanie.

Puis, après deux jours de repos bien mérités sur une petite île des Fidjis, Richard s'est envolé pour Victoria, le 18 septembre.

X