Connaissez-vous les huit facteurs du stade Vie active?

L’âge adulte et le vieillissement comportent chacun leur lot de défis.

Peu importe à quel point vous avez été actif dans le passé, il faut quand même faire preuve de rigueur pour vous assurer d’avoir le mode de vie le plus sain possible. Dans la ressource Le concept de durabilité de Le sport c’est pour la vie, nous avons divisé les éléments d'un mode de vie sain en huit facteurs, chacun d’entre eux étant essentiel pour avoir une vie adulte bien équilibrée.

Combien d’entre eux appliquez-vous dans la vie?

#1. Une activité physique appropriée

En matière d’activité physique, nous sommes tous uniques. Voilà pourquoi il est important de trouver une façon de faire de l’exercice appropriée selon votre stade.

« Les sports et les activités physiques qu’un individu pratique dans un stade de vie donné peuvent ne pas être appropriés au stade suivant sans subir quelques modifications. »

« Il est important de lutter contre le déclin de la forme physique au moyen d’exercices ciblés, incluant l’équilibre et la force. Les personnes âgées qui maintiennent un niveau d’activité modéré ou élevé présentent moins de risques de prendre des médicaments, de se blesser sérieusement dans un accident ou de souffrir de démence. »

#2. La fonction cognitive

Le cerveau est essentiel pour rester actif, et le garder en santé exige une approche globale pour avoir un mode de vie équilibré. Le sommeil, l’alimentation et le mode de vie contribuent tous à votre agilité mentale.

« Tout comme la sédentarité a des effets sur les muscles, les organes et les os, un manque de stimulation cognitive prive le cerveau d’exercice dont il a besoin pour maintenir sa fonction optimale. »

« Les exercices mentaux tels que le sudoku ou l’apprentissage d’un nouveau passetemps renforcent les connexions entre les neurones permettant ainsi la création d’une «réserve cognitive». Une personne ayant une plus grande «réserve cognitive» serait capable de mieux résister aux blessures, à la maladie et au vieillissement.

#3. Le bien-être psychologique

Les adultes qui souhaitent mener une vie active devraient être conscients de l’importance d’avoir une bonne santé mentale.

« Le bien-être psychologique dépend de plusieurs facteurs tels que la génétique, les expériences de vie et la façon de gérer la maladie. Toutefois, il y a des preuves évidentes montrant que l’activité physique produit des effets positifs et significatifs sur les composantes psychologiques de base : la confiance, l’estime de soi, les liens sociaux et le bonheur. »

« Les études ont démontré que la pratique d’exercices physiques régulière améliore la confiance et l’estime de soi et réduit la dépression chez les participants, tous âges confondus. »

#4. Les rapports sociaux

L’isolement et la solitude et une vie en santé ne font pas bon ménage. C’est pourquoi il est essentiel d’entretenir des relations positives dans votre vie.

« Lors de la planification de programmes d’activités physiques ou sportives destinées à des adultes, il est important de considérer la composante sociale. Celle-ci est parfois négligée, mais souvent, lorsque c’est le cas, elle se présente de façon naturelle au sein d’un groupe. »

« Le fait d’accorder une attention à la composante sociale permet de maintenir le taux de participation et d’augmenter le taux d’adhésion aux programmes de groupe. »

#5. S'ouvrir aux transitions de la vie

Une fois que vous avez atteint l’âge adulte, vous aurez probablement déjà vécu un certain nombre de transitions. Tirer les leçons de ces expériences et adopter de nouvelles transitions aura des répercussions sur votre style de vie.

« Beaucoup des transitions qui surviennent typiquement à un âge avancé, tel que passer de la vie active à une retraite partielle ou totale, devenir grands-parents ou même se rétablir d’une blessure, d’une maladie ou d’une intervention médicale peut servir d’élément de motivation afin de maintenir ou développer un programme d’exercices régulier. »

« Par exemple, le fait d’être retraité peut être l’occasion de restructurer son emploi du temps et de s’impliquer dans le sport ou de s’engager dans de nouvelles activités physiques. »

#6. Gérer les maladies chroniques

Les maladies chroniques peuvent être un obstacle majeur à un mode de vie sain, mais il est possible de composer avec ces maladies et de s’épanouir malgré tout.

« Pour aider à mieux vivre une maladie chronique, il est important de faire régulièrement de l’exercice physique. La douleur peut être un frein pour beaucoup de personnes souffrant de maladies chroniques et même si la médication peut être essentielle contre la douleur et comme traitement, elle peut aussi interférer avec l’équilibre de vie et parfois rendre l’exercice physique difficile sur une base quotidienne. »

« Toutefois, la pratique d’exercice physique régulière est un moyen efficace de réduire considérablement la médication, de redonner de l’énergie et d’améliorer la qualité de vie. »

#7. Une alimentation réfléchie

C’est tellement important d’être conscient de ce que l’on met dans son corps.

« Plusieurs maladies chroniques telles que l’hypertension, les maladies cardiaques et le diabète sont directement liés aux taux d’obésité. Le Canada lutte actuellement contre cette épidémie qui touche tous les groupes d’âge. »

« Fort heureusement, l’obésité peut être contrecarrée par des changements de régime alimentaire et d’activité physique. Il est primordial de manger beaucoup de légumes verts et colorés, des aliments riches en fibres comme les pommes, les haricots et les lentilles et de consommer de la nourriture procurant des corps gras mono-insaturés tels que les avocats, l’huile d’olive et les noix. »

#8. Le concept durabilité

En fin de compte, notre corps est fait pour être durable.

« Le corps humain est dynamique; de façon délibérée chacun peut être plus résistant et traverser les défis du vieillissement. »

« Faire de l’exercice régulièrement est l’une des meilleures choses que nous pouvons faire pour nous assurer de bien vieillir. En conséquence, le sport communautaire, les programmes récréatifs et les possibilités devraient être adaptés à l’évolution des besoins des participants tout au long de la vie. »

*

Rien de tout cela n’est facile, mais la rigueur donne des résultats. Garder ces huit facteurs à l’esprit vous aidera à adopter un mode de vie actif et équilibré, et le fait de négliger l’un ou l’autre de ces aspects peut avoir des conséquences négatives. Afin d’assurer les meilleurs résultats possibles, Le sport c’est pour la vie recommande de vous assurer de respecter chacun des aspects du plan Actif pour la vie.

Cela pourrait bien changer votre vie.

X