Affaires autochtones et du Nord Canada soutient le développement à long terme du participant autochtone au sein des écoles des Premières Nations

Quatre écoles autochtones bénéficient du financement accordé par Affaires autochtones et du Nord Canada (AANC) cette année. Le financement du programme Nouveaux sentiers pour l’éducation a été mis en place pour améliorer la qualité de la formation des écoles des Premières Nations tout en utilisant des approches novatrices en éducation. Le parcours de développement à long terme du participant autochtone (PDLTPA), un projet issu du partenariat entre le Cercle sportif autochtone et la Société du sport pour la vie, a été utilisé pour planifier la thématique de la subvention pour l’activité physique et le sport de l’AANC. C’est la première année que le programme Nouveaux sentiers pour l’éducation a présenté la thématique de subvention pour l’activité physique et le sport.

Ces subventions soutiendront le projet Mentorat pour professeurs en littératie physique et jeux traditionnels, visant à soutenir la performance générale des écoles en offrant des activités de qualité au sein des écoles des Premières Nations grâce à l’éducation physique et à d’autres matières scolaires. L’objectif de ce projet est de déterminer si les bienfaits d’un programme accru de littératie physique vont bien au-delà des gymnases, tout en ayant un impact sur la participation et l’engagement général des étudiants. Ce projet permettra aux professeurs d’offrir des activités culturelles et des jeux traditionnels respectant les principes de la littératie physique, qui sont notamment appropriés au développement, en leur offrant une formation, un mentorat, de l’équipement et des plans de cours. Ces leaders communautaires agissent à titre de mentors en travaillant de concert avec les professeurs sur une période de plus de 20 semaines, et ils auront pour objectif d’améliorer l’enseignement en éducation physique tout en intégrant la culture et le mouvement dans les classes.

Un professeur d’une des écoles impliquées dans le projet pilote témoigne de l’influence positive du programme : « Les enfants font plus d’activité physique et ils sont maintenant plus attentifs et plus engagés dans les autres matières. »

Le projet pilote a été présenté dans les quatre écoles des Premières Nations suivantes à travers le Canada et se concluera à la fin du mois de mars 2018 :

  • ʔaq̓amnik School, Ktunaxa Nation – Colombie-Britannique

Partenaires locaux : Sandi Lavery et Ktunaxa Nation Council

  • ȽÁU, WELṈEW̱ School, Tsartlip, Pauquachin, Tseycum, Tsawout Nations – Colombie-Britannique

Partenaire local : PISE (Pacific Institute for Sport Excellence)

  • Paul First Nation School, Paul First Nation – Alberta

Partenaire local : Ever Active Schools

  • Kitaskinaw School, Enoch Cree First Nation – Alberta

Partenaire local : Ever Active Schools

Les quatre écoles ont travaillé avec la Société du sport pour la vie, en partenariat avec le Cercle sportif autochtone tout au long du projet-pilote. Le projet Mentorat pour professeurs en littératie physique et jeux traditionnels offrira aux professeurs des formations et du mentorat en matière de littératie physique et de développement à long terme du participant autochtone. Le projet a été créé pour harmoniser les stades S’amuser grâce au sport et Apprendre à s’entraîner du Parcours de développement à long terme du participant autochtone. Dans le rapport de la Commission de vérité et réconciliation du Canada, le sport et le loisir ont été identifiés comme leviers de développement social pour améliorer la santé et le bien-être des individus et des communautés. Le commissaire à la Commission de vérité et réconciliation, le Chef Willie Littlechild, a souligné l’importance du Parcours du développement à long terme du participant autochtone, affirmant : « c’est une ressource importante et je n’ai aucun doute que sa mise en place sera une contribution significative à la santé et au bien-être des personnes et des communautés. » Ceci est la raison d’être du projet : aider les autochtones à être plus en santé, pour qu’ils contribuent à leur tour à une meilleure santé de leurs communautés. En développant leur littératie physique, ces enfants pourront acquérir les habiletés motrices, la confiance et la motivation pour profiter des opportunités de sport et d’activité physique qui les intéressent tout au long de leur vie.


Société du sport pour la vie

La Société du sport pour la vie est reconnue comme l'expert mondial du mouvement Au canada, le sport c'est pour la vie, du développement à long terme du participant/athlète ainsi que de la littératie physique. Au Canada le sport c'est pour la vie est un mouvement qui vise à améliorer la qualité du sport et favoriser le développement de la littératie physique. Il réunit les milieux du sport, de l'éducation, des loisirs et de la santé ainsi que les divers gouvernements afin d'harmoniser les programmes aux niveaux communautaire, provincial et national. Le développement à long terme du participant/athlète est un modèle de développement en plusieurs stades, intégrant l'entraînement, la compétition et la récupération, orientant l'expérience de chaque personne en matière de sport et d'activité physique, de l'enfance à l'âge adulte. La littératie physique se définit par la motivation, la confiance, la compétence physique, le savoir et la compréhension de chacun dans la valorisation et l'engagement d'être actif pour la vie. En tant qu'entreprise sociale, la Société du sport pour la vie utilise le développement à long terme du participant/athlète et la littératie physique afin de jouer le rôle de catalyseur vers un changement positif. 

Le Cercle sportif autochtone

Le Cercle sportif autochtone est la voix nationale du sport autochtone au Canada, réunissant les intérêts des Premières nations et ceux des peuples Inuit et Métis. Fondé en 1995, cet organisme est le fruit d’un processus de création d’un consensus national répondant au besoin d’offrir aux peuples autochtones des opportunités plus accessibles et équitables de participer aux sports et loisirs. Pour plus d’information, veuillez visiter le http://www.aboriginalsportcircle.ca/fr

Pour plus d’information, contactez :

Lea Wiens
Chargée de projet AANC, Société du sport pour la vie
lea@sportforlife.ca

X